Lucien est déjà très remarqué par la presse

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans le magazine Lyfe
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans le magazine Lyfe

Ce bistrot de quartier a un secret : il dispose d’un patio abrité, coloré et fantaisiste, au sein duquel il est possible de dîner en se sentant hors du temps. Tables anciennes, coussins colorés et guirlandes lumineuses, cette gargote a un véritable capital sympathie. C'est pourquoi on commande un menu entrée-plat-dessert à 32 € (et un pot de vin par plat !) avec une telle insouciance…

Lisa Bron

LYFE #7 juillet-août 2019

« Quand j’imaginais ce restaurant, j’avais en tête un bistrot de campagne, un lieu authentique et chaleureux », décrit Benjamin Nieto, chef et propriétaire de Chez Lucien. Ambition réalisée : des poutres au plafond, des pierres apparentes et du mobilier en bois pour une ambiance cosy. Ajoutez à cela une arrière-cour décorée de plantes et de lumignons, et l’on pourrait facilement s’imaginer hors de la ville. Tout cela s’accorde avec la cuisine du chef qui cherche avant tout la lisibilité. Le produit est travaillé avec finesse et mis en valeur sans fioritures, dans des assiettes généreuses. Ici, manger est bien plus qu’une affaire de goût !

Solenne Chassagne

La Revue des Comptoirs #222 décembre 2018

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans la Revue des Comptoirs
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans la Revue des Comptoirs

« Quand j’imaginais ce restaurant, j’avais en tête un bistrot de campagne, un lieu authentique et chaleureux », décrit Benjamin Nieto, chef et propriétaire de Chez Lucien. Ambition réalisée : des poutres au plafond, des pierres apparentes et du mobilier en bois pour une ambiance cosy. Ajoutez à cela une arrière-cour décorée de plantes et de lumignons, et l’on pourrait facilement s’imaginer hors de la ville. Tout cela s’accorde avec la cuisine du chef qui cherche avant tout la lisibilité. Le produit est travaillé avec finesse et mis en valeur sans fioritures, dans des assiettes généreuses. Ici, manger est bien plus qu’une affaire de goût !

Solenne Chassagne

La Revue des Comptoirs #222 décembre 2018

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans Lyon Capitale
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans Lyon Capitale
Article restaurant Chez Lucien à Lyon dans Lyon Capitale

On est partis à la Croix-Rousse manger Chez Lucien, car on m’en dit le plus grand bien depuis des lustres. C’est un bistrot tout en longueur, avec une ambiance et un service chouettes comme tout. Les produits sont frais, cuisinés avec un classicisme teinté de génie. Ce jour-là, le plat qui fait tilter mes papilles est un dos de cabillaud poché au jus de coquillages, accompagné de pousses d’épinards et de champignons de Paris.

Les enquêtes gastronomiques de Guillaume Long : Chez Lucien

Lyon Capitale #774 février 2018

En entrée, on a fondu sur le ragoût de pied de cochon à la moelle, que le chef Benjamin Nieto, passé par le pays basque, fait danser avec des piquillos. Délicieux, il n’est pas près de quitter la carte. On a repris avec un filet de daurade, peau craquante et fenouil croquant, ainsi qu’un poulet traité en deux façons : le blanc cuit à basse température, tendre, farci d’olive et de basilic, et la cuisse braisée presque confite. Après cela, difficile de regarder un gallinacé dans les yeux sans tirer la langue.

François Mailhes

Tribune de Lyon #610 août 2017

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans le magazine Tribune de Lyon
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans le magazine Tribune de Lyon

En entrée, on a fondu sur le ragoût de pied de cochon à la moelle, que le chef Benjamin Nieto, passé par le pays basque, fait danser avec des piquillos. Délicieux, il n’est pas près de quitter la carte. On a repris avec un filet de daurade, peau craquante et fenouil croquant, ainsi qu’un poulet traité en deux façons : le blanc cuit à basse température, tendre, farci d’olive et de basilic, et la cuisse braisée presque confite. Après cela, difficile de regarder un gallinacé dans les yeux sans tirer la langue.

François Mailhes

Tribune de Lyon #610 août 2017

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans MAG2LYON
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans MAG2LYON

Benjamin Nieto entend “faire découvrir des petits producteurs et des vins confidentiels” à travers des plats traditionnels cuisinés en “version moderne et créative”. Ce jour-là, les pieds de cochon étaient proposés en ragoût avec piquillos et gratiné à la moelle : rien à redire.

Jean-François Mesplède

MAG2LYON #92 juillet-août 2017

On apprécie la salle avec son plancher, son haut plafond, sa décoration sobre et élégante, le service impeccable et chaleureux, et pour les beaux jours, la terrasse abritée, façon guinguette avec ses guirlandes de lampions dans laquelle on n’entend aucun bruit de la rue. Une vraie parenthèse.

Véronique Lopes, Caroline Sicard et Lucas Desseigne

Tribune de Lyon #592 avril 2017

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans le magazine Tribune de Lyon 2017
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans le magazine Tribune de Lyon 2017

On apprécie la salle avec son plancher, son haut plafond, sa décoration sobre et élégante, le service impeccable et chaleureux, et pour les beaux jours, la terrasse abritée, façon guinguette avec ses guirlandes de lampions dans laquelle on n’entend aucun bruit de la rue. Une vraie parenthèse.

Véronique Lopes, Caroline Sicard et Lucas Desseigne

Tribune de Lyon #592 avril 2017

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans le magazine Exit
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans le magazine Exit

École Bocuse, Christian Têtedoie, Pléthore et Balthazar : Benjamin Nieto a travaillé dans les plus grands restaurants avant d’ouvrir Chez Lucien sur le Plateau. Néanmoins, pas d’ambiance guindée et de service sous cloche. Benjamin Nieto tient au côté bistrot de son restaurant. « Je souhaitais un lieu où j’aimerais aller manger tous les jours sans me lasser ». Pour conserver l’esprit de bistrot, Benjamin Nieto organise tous les premiers dimanches du mois une animation avec un plat principal à volonté.

William Faivre

Exit #48 février 2017

Diplômé de l’Institut Paul Bocuse, Benjamin Nieto concocte avec passion des plats bistronomiques. Il peaufine sacrément les cuissons, saveurs et textures.

Christel Reynaud

Le Progrès 24 décembre 2016

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans le journal Le Progrès

Diplômé de l’Institut Paul Bocuse, Benjamin Nieto concocte avec passion des plats bistronomiques. Il peaufine sacrément les cuissons, saveurs et textures.

Christel Reynaud

Le Progrès 24 décembre 2016

Lucien met parfois une patte dans l’édition

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans le guide Origine Nature 2018
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans le guide Origine Nature 2018

Chez Lucien est le spot idéal pour ouvrir les vins de copains qui reposent largement en cave. Il y a aussi de la place pour y manger excellemment, notamment si l’on déguste son plat signature, qui frôle l’exceptionnel : le ragoût de pieds de cochon aux piquillos, gratiné à la moelle. Un restaurant de cabot ? On valide, des deux mains !

Bertrand Rougier

Origine Nature Guide 2018 : 500 tables attentives
biodiversité • local • terroir
Éditions de la Martinière

Cuissons, saveurs, textures : tout est ici parfaitement maîtrisé et recherché.

Les bonnes tables du Progrès

Guide gastronomique 2018

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans le guide gastronomique Les Bonnes Tables du Progrès 2018
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans le guide gastronomique Les Bonnes Tables du Progrès 2018

Cuissons, saveurs, textures : tout est ici parfaitement maîtrisé et recherché.

Les bonnes tables du Progrès

Guide gastronomique 2018

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans le guide gastronomique Lyon Restaurants 2018
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans le guide gastronomique Lyon Restaurants 2018

La maison mérite amplement la belle réputation qu’elle s’est taillée depuis que le talentueux cuisinier s’est installé au piano et n’hésite pas à revisiter avec bonheur les recettes traditionnelles du patrimoine lyonnais.

Jean-François Mesplède

Lyon restaurants Page d’écriture 2018

Chez Lucien, c’est le brelan d’as en main, en haut de la Croix-Rousse, avec cuisine à l’entrée, et beau jardin sauveur de date raté. Alors quand sonne midi, pour Bobby, c’est sans chichi : quasi de veau rôti au beurre et thym, pressé de pommes de terre à la graisse d’oie, sardines fumées et le tour est joué. Et si c’était lui, le restaurant qui guérit ?

Raphaële Marchal

Simple Comme Bon(jour) Tana éditions 2017

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon par Raphaële Marchal
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon par Raphaële Marchal
Article restaurant Chez Lucien à Lyon dans le livre Simple Comme Bon(jour) de Raphaële Marchal

Chez Lucien, c’est le brelan d’as en main, en haut de la Croix-Rousse, avec cuisine à l’entrée, et beau jardin sauveur de date raté. Alors quand sonne midi, pour Bobby, c’est sans chichi : quasi de veau rôti au beurre et thym, pressé de pommes de terre à la graisse d’oie, sardines fumées et le tour est joué. Et si c’était lui, le restaurant qui guérit ?

Raphaële Marchal

Simple Comme Bon(jour) Tana éditions 2017

Lucien fait aussi le mariole sur les écrans

À l’heure du déjeuner, je pars manger Chez Lucien, à deux pas de la place de la Croix-Rousse. C’est mon chauffeur de taxi qui m’a donné le tuyau alors que je lui parlais de mon exploration gastronomique. Chez Lucien est un parfait exemple du bistrot moderne qui s’autoproclame bistrotier. On me sert des plats bistrots standards mais avec une pointe de modernité : de la dorade au jambon ibérique, des asperges au parmesan. Un bon verre de vin accompagne naturellement le tout, je suis en France que diable !

Iris van den Broek

iFly Magazine
www.iflymagazine.com

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon dans iFly Magazine
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon dans iFly Magazine
Article restaurant Chez Lucien à Lyon dans iFly Magazine

À l’heure du déjeuner, je pars manger Chez Lucien, à deux pas de la place de la Croix-Rousse. C’est mon chauffeur de taxi qui m’a donné le tuyau alors que je lui parlais de mon exploration gastronomique. Chez Lucien est un parfait exemple du bistrot moderne qui s’autoproclame bistrotier. On me sert des plats bistrots standards mais avec une pointe de modernité : de la dorade au jambon ibérique, des asperges au parmesan. Un bon verre de vin accompagne naturellement le tout, je suis en France que diable !

Iris van den Broek

iFly Magazine
www.iflymagazine.com

Restaurant Chez Lucien à Lyon invité sur France 3

Proposition de recette :

Œuf parfait, asperges vertes et vieux balsamique, crémeux de parmesan et poutargue.

Ensemble c’est mieux

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes 28 mars 2019

Proposition de recette :

Longe de veau rôtie et déglacée au vinaigre de fleur de sureau et risotto de fregola aux olives taggiashes.

9h50 le matin

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes 22 novembre 2018

Restaurant Chez Lucien à Lyon présente une recette sur France 3

Proposition de recette :

Longe de veau rôtie et déglacée au vinaigre de fleur de sureau et risotto de fregola aux olives taggiashes.

9h50 le matin

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes 22 novembre 2018

Benjamin Nieto Chef du restaurant Chez Lucien à Lyon présente une recette sur France 3

Proposition de recette :

Pavé de merlu grillé accompagné de betteraves rôties, de figues fraîches et d’épaule ibérique.

9h50 le matin

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes 03 octobre 2018

S’en aller ripailler chez Lucien, bistrot de connaisseur perché sur la colline de la Croix-Rousse, ça se mérite. Mais une fois là-haut, on n’en redescend plus. Benjamin fait dans le vrai, le bon et le dodu. Et même quand on vient chatouiller l’asperge, c’est canaille dans le bol, elles débarquent vertes et poêlées, collées-serrées à des beaux ris de veau bien beurrés-rissolés, couvertes d’une fine tranche de lard de Colonata.

My Little Lyon

www.mylittlelyon.com

Critique restaurant Chez Lucien à Lyon sur My Little Lyon
Avis restaurant Chez Lucien à Lyon sur My Little Lyon

S’en aller ripailler chez Lucien, bistrot de connaisseur perché sur la colline de la Croix-Rousse, ça se mérite. Mais une fois là-haut, on n’en redescend plus. Benjamin fait dans le vrai, le bon et le dodu. Et même quand on vient chatouiller l’asperge, c’est canaille dans le bol, elles débarquent vertes et poêlées, collées-serrées à des beaux ris de veau bien beurrés-rissolés, couvertes d’une fine tranche de lard de Colonata.

My Little Lyon

www.mylittlelyon.com

Accès presse
Vous êtes journaliste ?
N’hésitez pas à contacter Lucien pour obtenir vos codes d’accès.
Une petite gratouille par-ci, un gentil sourire par-là, Lucien n’est pas plus farouche que ça !