Chaque premier dimanche du mois, Lucien crée l’événement

Réservez vite,
le nombre de places est limité !

Le premier dimanche de chaque mois, Lucien vous propose son déjeuner thématique préparé avec amour. Avec à chaque fois une nouvelle proposition, un menu unique et une ambiance collective propice aux rencontres en tous genres. D’ailleurs Lucien s’y fait généralement plein d’amis.

Le prochain
déj’ du dimanche

Dimanche 1er septembre 2019
– 12 h 00 –

Nouveau béguin
pour Lucien

Il aura suffi d’un simple regard pour que Lucien tombe raide dingue de celui qu’il appelle désormais “mon Manu”. Et comme d’habitude, notre héros à quatre pattes n’a qu’une idée en tête : partager ses coups de cœur avec vous. C’est donc un Lucien gonflé à bloc qui mettra à l’honneur le travail d’Emmanuel Chavassieux pour son prochain déj’ du dimanche. Lucien estime qu’un personnage aussi éclectique, passionné et talentueux qu’Emmanuel aurait mérité d’être un chien, si possible du genre Bulldog. Puisque présenter un homme aux multiples facettes n’est jamais simple, contentons-nous de vous dire que ce coutelier d’exception est également expert en charcuteries et salaisons 100 % naturelles et artisanales, assaisonnées aux herbes et au marc de Riesling. De quoi rendre Lucien et tous ses fans tout à coup très attentifs… Vous serez de la partie ? Alors vous commencerez l’aventure par des salades qui accorderont une place de choix aux saucissons de l’artiste. Ce qui se passera ensuite devrait théoriquement être réservé aux plus de 18 ans, mais Lucien a les idées larges. En effet, votre dégustation de 9 variétés de saucisses fraîches, amoureusement préparées dans le patio et accompagnées de pommes de terre grenaille et légumes grillés, suscitera à coup sûr chez certains d’entre vous quelques réactions incontrôlables (on vous connaît). C’est pourquoi Lucien, tout en sagesse, a prévu un bouquet final destiné à calmer les esprits, à grand renfort de tartes feuilletées aux fruits frais. Histoire de vous rendre un semblant de dignité avant de vous laisser regagner vos pénates.

30 € hors boissons

Vas-y, réserve si t’es un homme

Les précédents
déj’ du dimanche

Dimanche 2 juin 2019

Lucien
fait son vernissage

Sans doute porté par le retour des beaux jours, Lucien avait décidé de vous en faire voir de toutes les couleurs ce dimanche. Du vert, du rouge, du jaune, de l’orange, bref il voulait que ça explose ! Lucien a commencé par poser ses premières petites touches avec en entrée sa salade de tomates multicolores et mozzarella di Bufala. Ensuite, il vous a fallu chausser vos lunettes de soleil pour accueillir la désormais légendaire paëlla géante de Lulu, préparée et servie à volonté dans le patio. Poulet fermier, gambas, petits pois et chorizo ibérique… il y avait de quoi en prendre plein les mirettes. Enfin, Lucien a mis la patte finale à son chef-d’œuvre dominical avec ses éblouissantes tartes aux fraises et à la pistache. Soleil, paëlla et ambiance à la coule : c’était déjà l’été chez Lucien !

Déj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géante

Dimanche 7 avril 2019

Une avalanche
de douceur

Lucien avait décidé de se fier à son intuition en plaçant ce déj’ du dimanche sous le signe de la douceur sous toutes ses formes. Force est de constater que vous lui avez une fois encore donné raison en venant nombreux faire honneur à sa table. Délicatissime tarte fine au poireau, cochon de lait rôti entier ultra fondant, purée maison (jalousement brevetée par le papy de Lucien) et succulente poire Belle Hélène, les gourmands ne savaient plus où donner de la tête ni de la fourchette. Et pour assurer le coup, notre mascotte n’a pas hésité à envoyer le chef faire le show en salle, pour des découpes de viande impeccables. Alors que les flashs crépitaient, l’ambiance est encore montée d’un cran. Lucien connaît son affaire. Mais s’il n’y avait qu’une seule leçon à tirer de l’événement, c’est notre beau Pablo qui vous en parlerait le mieux : “un simple cochon suffit parfois à réveiller les désirs les plus brûlants chez la gent féminine”. Vivement le prochain déj’, n’est-ce pas Pablo ?

Déj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de lait

Dimanche 6 janvier 2019

Fève, lève-toi !

Impossible pour Lucien de vous laisser entrer dans cette nouvelle année sans vous régaler de sa somptueuse galette des rois. Après une blanquette qui, entre nous, n’aura pas fait long feu, notre Léa s’est fait un plaisir de porter nos généreux trésors pâtissiers en salle, sous les hourras de la foule en délire. Pourtant très habituée à susciter les enthousiasmes les plus divers, notre sommelière de charme a dû se rendre à l’évidence : ce jour-là, son potentiel séduction était décuplé. Quant à Lucien, toujours aussi contemplatif, il a profité de l’événement pour confirmer scientifiquement un théorème de son cru : “tout enfant qui n’a pas encore trouvé la fève est capable d’engloutir le rayon d’une galette multiplié par l’infini.” Pythagore peut aller se rhabiller. Tout ce petit monde de reines et de rois a ensuite regagné ses châteaux respectifs, les yeux brillants de joie et couvert des cadeaux offerts par nos amis de La Valise d’Élise. Bref, chez Lucien c’était encore un peu Noël.

Déj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des rois

Dimanche 9 décembre 2018

Welcome to…
Lyon !

Pour ce Déj’ du dimanche un peu spécial, notre Lucien avait exceptionnellement décalé son rendez-vous dominical de quelques jours et tenait à répondre présent pour la Fête des Lumières. Son petit corps trapu mais sensible brûlait du désir de montrer aux visiteurs du monde entier de quel bois il se chauffait. Sans grande surprise, la salle a très rapidement affiché complet. Grosse invasion de la team touristes qui s’est littéralement jetée sur les saladiers de lentilles au lard fumé, qui n’a pas hésité à dévaster le coq au vin pommes de terre pour finalement pulvériser les œufs en neige à la praline. Après tout ça, Lucien était épuisé mais heureux.

Déj' du dimanche Chez Lucien Welcome to LyonDéj' du dimanche Chez Lucien Welcome to LyonDéj' du dimanche Chez Lucien Welcome to LyonDéj' du dimanche Chez Lucien Welcome to Lyon

Dimanche 7 octobre 2018

Cinquante nuances
de koskera

Pour sa rentrée, Lucien s’était mis en mode séduction torride. Après son immanquable défilé de saladiers variés, il vous a une nouvelle fois fait son fameux coup du merlu koskera, savoureuse spécialité du Sud-Ouest cuite avec sa concassée de tomates et accompagnée de chips d’ail et de pimientos de Padrón. Notre midinette de Laura, hyper-conquise par le concept, s’est alors proposée pour réaliser de magnifiques gâteaux basques, histoire de conclure l’événement en beauté. Lucien s’en lèche encore les babines. Et apparemment, il est loin d’être seul sur ce coup-là.

Déj' du dimanche Chez Lucien à Lyon merlu koskeraDéj' du dimanche Chez Lucien à Lyon merlu koskeraDéj' du dimanche Chez Lucien à Lyon merlu koskeraDéj' du dimanche Chez Lucien à Lyon merlu koskera