Chaque premier dimanche du mois, Lucien crée l’événement

Réservez vite,
le nombre de places est limité !

Le premier dimanche de chaque mois, Lucien vous propose son déjeuner thématique préparé avec amour. Avec à chaque fois une nouvelle proposition, un menu unique et une ambiance collective propice aux rencontres en tous genres. D’ailleurs Lucien s’y fait généralement plein d’amis.

Le prochain
déj’ du dimanche

Dimanche 8 décembre 2019
– 12 h 00 –

Gone
with the wind

Avec Lucien, les exceptions deviennent souvent la règle. Ainsi, pour son prochain déj’, c’est le deuxième dimanche du mois de décembre qu’il a choisi pour ouvrir ses portes aux gourmands. Si les raisons qui ont poussé notre mascotte à prendre cette décision nous apparaissent bien mystérieuses, nous n’avons pu nous empêcher de remarquer que ce jour-là tomberait pile-poil le 8 décembre. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Si cette date ne vous dit rien de spécial, vous pouvez rester chez vous et manger des pizzas surgelées. Sinon, vous savez forcément que c’est le jour idéal pour se sentir Lyonnais à 300 %. Pas vraiment chauvin, mais tout de même très fier de son terroir, Lucien a prévu de vous aider à vous mettre dans l’ambiance de cette journée si particulière et vous proposera un menu entièrement voué à la cause. Après avoir vidé quelques saladiers de lentilles au lard et de harengs pommes à l’huile, vous devriez déjà commencer à ressentir les premiers effets du programme intensif qu’il vous a réservé. Le coq au vin, ses petits légumes et son riz pilaf, vous plongeront ensuite dans un état d’immersion totale. Une sorte de réalité augmentée croix-roussienne sur laquelle Playstation travaillerait en secret mais sans être encore tout à fait au point. Généreux comme pas deux, Lucien ne compte pas vous laisser repartir comme ça. En effet, votre aventure ne sera réellement complète qu’après dégustation intégrale de nos îles flottantes à la praline rose. Normands, Alsaciens, Bretons, Italiens, Chinois, Belges, Suisses : sachez qu’après tout ça, vous serez tous des gones. Parole de Lulu.

30 € hors boissons

Vas-y, réserve si t’es un homme

Les précédents
déj’ du dimanche

Dimanche 3 novembre 2019

Sous les sunlights
du Chablis

Début novembre, Lucien poursuivait son tour de France gastronomique par un petit détour en Bourgogne. Premiers frimas et premières pluies : il devait tout miser sur le réconfort. Une nouvelle escapade culinaire ouverte par les très attendus œufs en meurette de notre toutou. Ensuite, il suffisait d’attendre un peu pour voir le jambon à la chablisienne faire son entrée sous les regards admiratifs, accompagné d’une bonne purée maison gratinée de papa. Enfin, les gourmands du jour, bien informés, sont restés scotchés à leur table jusqu’au dessert. Pour rien au monde ils n’auraient loupé des profiteroles qui n’ont pas fait fondre que le chocolat. Pour répondre à ceux qui nous ont posé la question : non, nos convives n’ont pas laissé de restes, pas de rab, que dalle, zéro, nada.

Déj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienneDéj' du dimanche Chez Lucien jambon à la chablisienne

Dimanche 1er septembre 2019

Nouveau béguin
pour Lucien

Une fois n’est pas coutume, pour ce joli dimanche, Lucien était d’humeur à partager avec vous son dernier coup de cœur pour le travail d’Emmanuel Chavassieux. Coutelier d’exception, notre homme est également expert en charcuteries et salaisons 100 % naturelles et artisanales, assaisonnées aux herbes et au marc de Riesling. L’aventure a donc débuté par des salades généreusement accompagnées des saucissons de l’artiste. Ensuite, vous avez dégusté pas moins de 10 variétés de saucisses fraîches, amoureusement préparées dans le patio et agrémentées de pommes de terre grenaille et de légumes grillés. Visiblement, il ne vous restait plus beaucoup de place pour les tartes feuilletées aux abricots que Lucien vous avait réservées en guise de bouquet final. Et pourtant, n’écoutant sans doute que votre courage, vous avez tout dévoré ! Lucien est drôlement fier de vous.

Déj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel ChavassieuxDéj' du dimanche Chez Lucien saucisses Emmanuel Chavassieux

Dimanche 2 juin 2019

Lucien
fait son vernissage

Sans doute porté par le retour des beaux jours, Lucien avait décidé de vous en faire voir de toutes les couleurs ce dimanche. Du vert, du rouge, du jaune, de l’orange, bref il voulait que ça explose ! Lucien a commencé par poser ses premières petites touches avec en entrée sa salade de tomates multicolores et mozzarella di Bufala. Ensuite, il vous a fallu chausser vos lunettes de soleil pour accueillir la désormais légendaire paëlla géante de Lulu, préparée et servie à volonté dans le patio. Poulet fermier, gambas, petits pois et chorizo ibérique… il y avait de quoi en prendre plein les mirettes. Enfin, Lucien a mis la patte finale à son chef-d’œuvre dominical avec ses éblouissantes tartes aux fraises et à la pistache. Soleil, paëlla et ambiance à la coule : c’était déjà l’été chez Lucien !

Déj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géanteDéj' du dimanche Chez Lucien paëlla géante

Dimanche 7 avril 2019

Une avalanche
de douceur

Lucien avait décidé de se fier à son intuition en plaçant ce déj’ du dimanche sous le signe de la douceur sous toutes ses formes. Force est de constater que vous lui avez une fois encore donné raison en venant nombreux faire honneur à sa table. Délicatissime tarte fine au poireau, cochon de lait rôti entier ultra fondant, purée maison (jalousement brevetée par le papy de Lucien) et succulente poire Belle Hélène, les gourmands ne savaient plus où donner de la tête ni de la fourchette. Et pour assurer le coup, notre mascotte n’a pas hésité à envoyer le chef faire le show en salle, pour des découpes de viande impeccables. Alors que les flashs crépitaient, l’ambiance est encore montée d’un cran. Lucien connaît son affaire. Mais s’il n’y avait qu’une seule leçon à tirer de l’événement, c’est notre beau Pablo qui vous en parlerait le mieux : “un simple cochon suffit parfois à réveiller les désirs les plus brûlants chez la gent féminine”. Vivement le prochain déj’, n’est-ce pas Pablo ?

Déj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de laitDéj' du dimanche Chez Lucien cochon de lait

Dimanche 6 janvier 2019

Fève, lève-toi !

Impossible pour Lucien de vous laisser entrer dans cette nouvelle année sans vous régaler de sa somptueuse galette des rois. Après une blanquette qui, entre nous, n’aura pas fait long feu, notre Léa s’est fait un plaisir de porter nos généreux trésors pâtissiers en salle, sous les hourras de la foule en délire. Pourtant très habituée à susciter les enthousiasmes les plus divers, notre sommelière de charme a dû se rendre à l’évidence : ce jour-là, son potentiel séduction était décuplé. Quant à Lucien, toujours aussi contemplatif, il a profité de l’événement pour confirmer scientifiquement un théorème de son cru : “tout enfant qui n’a pas encore trouvé la fève est capable d’engloutir le rayon d’une galette multiplié par l’infini.” Pythagore peut aller se rhabiller. Tout ce petit monde de reines et de rois a ensuite regagné ses châteaux respectifs, les yeux brillants de joie et couvert des cadeaux offerts par nos amis de La Valise d’Élise. Bref, chez Lucien c’était encore un peu Noël.

Déj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des roisDéj' du dimanche Chez Lucien galette des rois